Attendre un enfant, c’est un mini marathon : il faut savoir s’économiser sur les actions répétitives du quotidien.

Comment avez-vous préparé l’accueil de votre premier enfant ?

Le matériel de puériculture, cela coûte cher et on ne s’en sert pas longtemps. L’idée était de transformer notre bureau en table à langer. Mais il était trop bas. En tâtonnant sur Internet, nous avons trouvé des petits plots sur élévateurs et antidérapants. Et voilà notre ancien bureau transformé en table à langer, en toute sécurité, pour moins de 30 euros.

Utilisez-vous d’autres aides de confort au quotidien ?

La pince à préhension qui permet de ramasser ce qui traîne au sol. Avec un bébé qui jette des jouets, du pain, c’est 50 fois par jour, c’est génial. Ce baisser, ce n’est pas un mouvement utile comme du sport. Gagner autant de confort avec un achat à moins de 20 euros, c’est très important alors que je suis enceinte.

Vous avez acheté d’autres choses ?

Oui, mais pas sur internet cette fois-ci. Nous avons ensuite découvert que Vita Confort avait une vraie boutique. On a pu découvrir et essayer d’autres solutions, et surtout bénéficier de conseils.

Par exemple ?

Mon compagnon a des douleurs au dos. Il a acheté un appui dos qui s’adapte à tous les dossiers de chaises. Tout léger, très pratique, et pour à peine 8 euros. Sans les conseils du vendeur, on n’y aurait pas pensé.

Quelle conclusion tirez-vous de ces essais ?

Les aides de confort permettent de se faciliter la vie et de s’économiser, tout en restant raisonnables en budget. Je suis très heureuse d’avoir dépassé les clichés pour privilégier mon confort.