Quel est votre parcours ?

Voilà bientôt 30 ans que je travaille dans le secteur du bâtiment. Les faïences, les carrelages, les marbres, les travaux de rénovation…

J’ai eu la chance de toucher à beaucoup de choses et ai toujours eu envie de progresser. J’ai longtemps été salarié, mais maintenant, j’ai ma propre société, créée en 2015.

 

Vous avez une spécialité ?

Oui, l’exigence ! Je fais du carrelage, du Placo®, de la plomberie, etc. Je pose même des cuisines.

 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus ?

La rénovation. Les travaux de rénovation permettent de varier les plaisirs. Ce n’est jamais monotone. J’adore mon métier et suis toujours tenté par les expériences nouvelles.

À condition que je maîtrise le domaine dans lequel on me demande d’intervenir !

Je ne veux pas prendre le risque de décevoir le client.


Son obsession ?
L’entière satisfaction de ceux
chez qui il intervient.”


 

M. Sérafim – Artisan Vita Confort – 01 40 65 06 60

Comment s’exprime votre exigence ?

Dans le zéro défaut. Je suis un maniaque des finitions ! Parce que c’est ce qui se voit le plus à la fi n d’un chantier. Si les finitions ne sont pas belles, votre travail et vos efforts sont dévalorisés. Donc, je ne compte pas mes heures pour obtenir un résultat qui apporte 100% de satisfaction, aux clients comme à moi.

 


“Je suis même souvent plus exigeant qu’eux ! Tant que ce n’est pas parfait,
je ne lâche pas.”


 

Vous intervenez beaucoup chez les personnes âgées. En quoi est-ce différent de travailler pour elles ?

La différence, c’est le service. Les personnes âgées me sollicitent souvent pour réaliser des petites interventions annexes, qui facilitent leur quotidien. Cela relève quelquefois plus du dépannage, mais si la personne en a besoin, qu’elle vit seule et que je suis compétent, alors je ne dis jamais non et me rends disponible.

 


“Le résultat final doit être le même. Riche, pauvre, âgé, pas âgé, pour moi, ça ne change rien.”


 

Y a-t-il d’autres particularités ?

Les personnes âgées sont souvent un peu plus inquiètes. Je les rassure, leur dis comment ça va se passer, ce que je vais faire et ce qui va changer après mon passage.
Je leur demande quels sont leurs souhaits, pour m’y adapter. Il est important qu’elles se sentent bien chez elles une fois le chantier terminé. C’est à moi d’intégrer dans mon planning le temps nécessaire pour les écouter et expliquer. Je travaille avant tout pour leur confort.

 

Certaines personnes sont dans des situations délicates…

Elles ont en effet parfois du mal à faire leur toilette, ont peur de tomber.
Après les travaux, elles retrouvent leurs habitudes et n’ont souvent plus besoin de demander l’aide de qui que ce soit.
Elles peuvent de nouveau y arriver seules. Pour la toilette en particulier, c’est très important.

 

En leur redonnant de l’autonomie, vous changez leur vie

Oui, c’est très valorisant. La plupart du temps, en fi n de chantier, elles proposent un café ou des gâteaux pour fêter ça. Elles sont tellement contentes ! Je ne suis pas là pour les aider à vieillir davantage.
Mes interventions ont pour but qu’elles se sentent plus à l’aise dans leurs espaces.
Elles sont forcément plus heureuses après qu’avant l’aide de qui que ce soit. Elles peuvent de nouveau y arriver seules. Pour la toilette en particulier, c’est très important.

À la fin des travaux, mes clients se sentent plus jeunes. Ils ont retrouvé de l’autonomie et de l’indépendance.


“Si ce que je fais n’aide pas les personnes,
ça n’a aucun sens.”