Vous voulez faire des travaux pour adapter votre logement

 

Le crédit d’impôt

Les aides

Le crédit d’impôt est accordé pour les dépenses d’installation et de remplacement des équipements spécialement conçus pour les personnes âgées et/ou handicapées.

Il est calculé sur le prix de vente TTC de l’équipement et de son installation.

Son taux est de 25 % des dépenses effectuées dans la limite d’un plafond fixé à 5 000 € pour une personne seule et 10 000 € pour un couple soumis à imposition commune. Ce plafond est majoré de 400 € par personne à charge.

Les conditions

  • Pas de condition de revenus, d’âge, ou de handicap.
  • Vous êtes fiscalement domicilié en France.
  • Les équipements doivent être installés par un professionnel dans votre résidence principale.
  • Les équipements concernés sont listés dans l’article 200 quater du Code Général des Impôts ou sur notre site internet www.vita-confort.fr

Comment faire ?

Remplir le montant total des travaux dans la case 7WJ de la déclaration complémentaire de revenus n° 2042C. Plus d’informations sur www.impots.gouv.fr

L’aide aux travaux de l’ANAH

Les aides

L’aide aux travaux de l’ANAH pour l’autonomie de la personne.

Il s’agit d’une aide financière à hauteur de 35 % ou 50 % du montant des travaux plafonnés à 20 000 € HT. Cette aide peut se cumuler avec d’autres aides de l’ANAH (rénovation énergétique).

Les conditions

  • Vous êtes propriétaire occupant de votre logement, propriétaire bailleur ou syndicat de copropriété. 
  • Vous n’avez pas commencé vos travaux.
  • Justificatif de handicap ou de perte d’autonomie nécessaire : décision de la commission des droits ou évaluation de la perte d’autonomie (GIR) ou évaluation réalisée lors de la demande de prestation de compensation du handicap.

Comment faire ?

Pour connaître le point d’information le plus proche de chez vous : www.anah.fr ou en appelant le 0820 15 15 15 (0,12 euro depuis un poste fixe)

Vous êtes retraité autonome (GIR 5 à 6), mais vous voulez équiper votre logement pour améliorer votre confort

 

Le Kit Prévention

Les aides

Vous pouvez bénéficier d’une aide financière appelée Kit Prévention. Il s’agit d’une aide forfaitaire pour des équipements tels que sièges de WC et de douche, tapis antidérapants, barres d’appui, mains courantes d’escaliers, balisage lumineux.

Les conditions

  • Sans condition de revenus.
  • Vous êtes retraité du régime général.
  • Vous n’avez pas droit à l’Allocation Personnalisée d’Autonomie.

Comment faire ?

Contactez votre assurance retraite (CNAV, CARSAT) www.lassuranceretraite.fr

L’Aide Habitat

Les aides

Vous pouvez bénéficier de l’Aide Habitat. Il s’agit d’une aide financière pour des travaux d’adaptation du logement dont le montant est déterminé en fonction du coût des travaux et de vos ressources, dans la limite d’un plafond défini par votre caisse régionale.

Les conditions

  • Avec condition de revenus.
  • Vous êtes retraité du régime général.
  • Vous n’avez pas droit à l’Allocation Personnalisée d’Autonomie.

Comment faire ?

Contactez votre assurance retraite (CNAV, CARSAT) www.lassuranceretraite.fr

Vous êtes retraité et n’êtes pas complètement autonome (GIR 1 à 4)

 

Le Plan d’Action Personnalisé (PAP)

Les aides

Vous pouvez bénéficier du Plan d’Action Personnalisé (PAP) pour financer une aide à domicile. Il s’agit d’une aide financière d’un montant maximal de 3 000 € par an.

Les conditions

  • Sous condition de revenus.
  • Vous êtes retraité du régime général.
  • Selon vos besoins.

Comment faire ?

Contactez votre assurance retraite (CNAV, CARSAT) www.lassuranceretraite.fr

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

Les aides

Vous pouvez bénéficier de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA).
Il s’agit d’une aide financière octroyée si vous avez besoin d’équipements spécifiques pour rester le plus longtemps possible chez vous.

Les conditions

  • Sans condition de revenus.
  • Vous êtes âgé d’au moins 60 ans.
  • Vous êtes, du fait de votre dépendance, rattaché à l’un des groupes 1 à 4 de la grille AGGIR.

Comment faire ?

Retirez votre dossier de demande d’APA auprès des services du département, d’un CCAS, ou d’un point d’information local dédié aux personnes âgées (CLIC), ou encore sur le site internet de votre département.

Vous avez une invalidité qui vous rend inapte au travail, mais n’avez pas l’âge légal de départ à la retraite

 

L’Aide Sociale Départementale

Les aides

Vous pouvez bénéficier de l’Aide Sociale Départementale. Elle peut prendre la forme d’une subvention ou d’une aide à domicile (ménage, préparation de repas…).

Les conditions

  • Vous êtes une personne handicapée, reconnue avec une incapacité permanente d’au moins 80 % (rajout).
  • Sous condition de revenus, l’aide à domicile est prise en charge.

Comment faire ?

Faire une demande de dossier Aide Sociale auprès du CCAS, ou à défaut à la mairie du lieu de résidence du demandeur.

L’Allocation Supplémentaire d’Invalidité

Les aides

Vous pouvez bénéficier de l’Allocation Supplémentaire d’Invalidité.

Il s’agit d’une aide financière versée en complément d’une autre prestation (pension d’invalidité, pension de vieillesse, de veuf, retraite anticipée pour carrière longue…). L’ASI est une « prestation non contributive » ; cela signifie qu’il n’est pas nécessaire d’avoir cotisé préalablement pour pouvoir y prétendre : il suffit de remplir les conditions requises.

Les conditions

  • Sous condition de revenus.
  • Vous avez moins de 65 ans.
  • Vous êtes titulaire d’une prestation d’invalidité, de réversion, de vieillesse de veuve ou veuf, ou d’une retraite versée avant l’âge légal de la retraite.

Comment faire ?

La demande d’ASI doit être déposée auprès de l’organisme qui verse la pension d’invalidité ou l’avantage de vieillesse (pension de réversion, retraite ou pension de vieillesse du veuf ou de la veuve).

Vous sortez d’une hospitalisation et vous avez besoin d’une aide à domicile de façon urgente et temporaire

 

L’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH).

Les aides

Vous pouvez bénéficier de l’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH).

Il s’agit d’une aide financière qui prend en charge, pour une durée maximale de trois mois, de 10 % à 73 % des frais engendrés par certaines prestations d’aide à l’autonomie. Son plafond est de 1 800 €.

Les conditions

  • Sous condition de revenus.
  • Vous êtes retraité du régime général.
  • Vous avez plus de 55 ans.
  • Vous avez besoin d’une aide à domicile très rapidement et temporairement après hospitalisation.

Comment faire ?

La demande est transmise à la caisse régionale de retraite (CARSAT en province, CRAMIF en IDF) par l’assistante sociale de l’établissement de santé où séjourne la personne âgée avant la sortie d’établissement.

Quel que soit votre niveau d’autonomie, vos revenus ne sont pas suffisants pour vous procurer les aides dont vous avez besoin

 

L’Allocation de Solidarité pour les Personnes Âgées (ASPA)

Les aides

Vous pouvez bénéficier de l’Allocation de Solidarité pour les Personnes Âgées (ASPA).

Cette aide financière est une allocation qui vous permet d’assurer un minimum de ressources. Elle remplace le minimum vieillesse de 2006.

Les conditions

  • Sous condition de revenus.
  • Vous avez au moins 65 ans.

Comment faire ?

Vous devez déposer le formulaire de demande (Cerfa n°13710*02 si vous dépendez de la CNAV ou Cerfa n°14953*01 si vous dépendez de la MSA) auprès de votre caisse de retraite.

Vous êtes en situation de handicap et avez besoin d’une aide pour les surcoûts qui y sont liés

 

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH).

Les aides

Vous pouvez bénéficier de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH).

Cette aide financière est destinée à rembourser les dépenses liées à la perte d’autonomie des personnes handicapées.

Les conditions

  • Prise en charge de 80 % ou 100 % selon vos revenus.
  • Vous avez entre 20 et 60 ans (mais des exceptions existent).
  • Vous justifiez d’une difficulté absolue pour la réalisation d’une activité, ou de difficultés graves pour la réalisation d’au moins deux activités.

Comment faire ?

La demande doit être adressée à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de votre département.

 

Nos experts sont là pour vous aider :
Parce qu’il n’est pas toujours évident de s’y retrouver,
N’hésitez-pas :

01 40 65 06 60

Paris.Lecourbe@vita-confort.fr